image

 

J'ai le plaisir de vous présenter un cheval de guerre de Micheal Morpurgo. Ce livre frôle le coup de coeur mais ne l'est pas à cause de certain passage confu... Il raconte la triste vie d'un cheval, qui a participé à la guerre de 1914-1918 dans la cavalerie britanique. Le roman est assez émouvant, peut-être même trop (à mon goût). 

 

L'intrigue est très bien ficelée, elle est intérresante et puis, on ne peut pas deviner la suite ou décrocher. Les personnages sont très courageux et héroïques, ils s'entraident, vont à la guerre parce qu'un de leur ami doit y aller... Les lieux sont réalistes : les champs de barbelés, les campagnes, forêts... C'est une atmosphère assez bipolaire. En effet, par moment tout semble joyeux et paisible, par exemple quand le cheval est nourri à sa faim et qu'il est logé. Mais parfois lugubre et sombre, quand il traverse des champs de bataille ou la moitié de l'escadron part en poussière... Le rythme de l'histoire est soutenue car 186 pages pour raconter 20 d'existence c'est peu ! La fin est inattendue car la fin du cheval est juste magnifique. 

 

Le titre m'a donné envie de lire car j'aime me cultiver or le livre apporté peu d'informations sur la guerre. J'aime les livre jeunesse, çar il y a peu de vocabulaire à aller chercher dans le dictionnaire. Jé conseillerais ce livre à tout monde sauf au personne très sensible.

 

Ce livre mérite la formidable note de 18.